DIS OUI À

Histoire et culture

Homepage Expériences
  • Histoire et culture
  • Est-ce-que vous vous êtes déjà senti envahi par la beauté du patrimoine au point de ne pas savoir par où commencer ? Bienvenue dans la région de Zadar ! Retrouvez les anciennes colonies des Liburniens, entrez dans les grandes villes romaines, visitez la partie septentrionale de l’Empire byzantin, explorez les remparts des forteresses vénitiennes et voyez par vous-même où les rois croates ont posé les fondations de la souveraineté croate. Choisissez votre période préférée et nous trouverons la partie de l’histoire qui vous impressionnera.

    NE MANQUEZ PAS

    Admirez les restes des constructions romaines

    Parlez avec les locaux sur les métiers et les coutumes

    Retrouvez votre église préromane préférée

    Repères

    Saint-Donat

    Dieu merci pour les églises !

    Découvrez-en plus sur les histoires intéressantes qui parlent des églises fascinantes et créez votre propre histoire sur les lieux !

    Découvrir plus

    Orgues marines et Salut au Soleil

    Les installations d'un architecte brillant

    Tombez amoureux de l’installation spectaculaire qui montre comme on peut unir l’art à la nature.

    Découvrir plus

    Forteresses, monastères et restes

    Forteresses, monastères et restes

    Les histores fascinantes

    Découvrir plus

    Trésors religieux

    Trésors religieux

    Les histoires fascinantes 

    Découvrir plus

    Métiers et coutumes

    Apprenez les métiers et les coutumes des gens locales

    Les habitants de la région ont toujours eu le chic pour promouvoir des traditions colorées et intéressantes et pour pratiquer des coutumes valables et agréables. Et la meilleure partie - ils adoreront tout vous raconter !

    Découvrir plus

    Patrimoine de l'UNESCO

    Patrimoine de l'UNESCO

    Apprenez plus sur ces symboles de régions protégées par l'UNESCO.

    Découvrir plus

    Musées

    Ave, histoire ! Ave, architecture !

    Les Romains et les Vénitiens ont fait une grande marque dans la région, laissant derrière eux un héritage permanent de coutumes uniques et de merveilles architecturales!

    Découvrir plus

    Découvrir plus

    1 of 7
    alt

    Que le Palais du prince soit votre palais

    Le Palais du prince - Kneževa palača

    Zadar

    Le Palais du prince - Kneževa palača, est l’un des bâtiments les plus prisés de Zadar. Depuis sa construction au 13e siècle jusqu’à nos jours il a subi de nombreuses modifications. Aujourd’hui, il abrite un musée, des salles d’exposition temporaire, une galerie vidéo, des salles de concert et des salles multimédia – chaque élément d’un style différent qui reflète son histoire riche.

    alt

    Au musée du verre antique regardez (mais ne touchez pas)

    Le musée du verre antique

    History & Culture

    C’est incroyable que quelque chose de tellement fragile comme le verre puisse survivre les tremblements de terre et les guerres qui ont frappé cette région pendant des millénaires. Ce musée impressionnant vous présente des milliers de pièces en verre ! 

    alt

    À voiles à travers de l’histoire

    Condura Croatica

    Nin Riviera

    Condura était le bateau le plus petit, mais sûrement le plus meurtrier de l’histoire de la guerre. Les rois croates disposaient au 11e et 12e siècle d’environ 20.000 rameurs qui étaient prêts pour la bataille à n’importe quel moment. L’un des bateaux Condura se trouve dans le Musée des antiquités de Nin.

    Histoires

    Prev Next

    L'histoire sur la dentelle, les sœurs bénédictines et les femmes de Pag

    Quand le métier devient art

    Les histoires sur la dentelle de Pag et les femmes qui la confectionnent sont aussi intéressantes que la dentelle elle-même ! 

    Prev Next

    Iški Kralji et Iški Lopiž

    Faites la fête comme les Croates !

    Les Croates sont connus pour aimer les fêtes et les divertissements, et chaque village a ses festivités. La fête d’Iž se distingue, même parmi les fêtes croates.

    Prev Next

    Saint Siméon

    Saint légendaire

    Quelle histoire, par tous les saints ! Découvrez davantage sur Saint Siméon et son histoire à Zadar !

    Prev Next

    Čika et les sœurs bénédictines

    Des richesses historiques plus précieuses que l’or et l’argent

    Ne manquez pas l’exposition permanente L’or et l’argent de Zadar. Toutefois, lorsque vous y serez, cherchez aussi un autre type de trésor — l‘histoire derrière les histoires.

    Prev Next

    Mirila

    Lieu pour mourir

    Explorez le culte d’enterrement sur l’un des cols de la montagne de Velebit et son histoire !

    Histoires

    alt

    L'histoire sur la dentelle, les sœurs bénédictines et les femmes de Pag

    Quand le métier devient art

    Les histoires sur la dentelle de Pag et les femmes qui la confectionnent sont aussi intéressantes que la dentelle elle-même ! 

    La dentelle de Pag fascine depuis des siècles— jadis elle fut appréciée par les empereurs, et aujourd’hui par le monde entier. C’est probablement ainsi car il n’y a que très peu de femmes qui savent la confectionner. Les dentellières de Pag disent que même un ordinateur ne saurait répéter le motif qu’elles créent à nouveau dans chaque pièce. La dentelle est originaire des temps qui prédatent de loin les ordinateurs — du 16e siècle. Les bénédictines du monastère St. Marie étaient les premières enseignantes de la ville et les fondatrices de l’école des filles. Elles y enseignaient de nombreuses choses et, entre-autre, la confection de la dentelle. Depuis lors, elles reçoivent les louanges pour avoir initié cette tâche difficile qui se transmet de génération en génération. Si vous êtes à la recherche d’un souvenir unique, vous l’avez trouvé ! La dentelle peut s’acheter dans des boutiques de souvenirs à Pag, et nous vous recommandons aussi de visiter les bénédictines du monastère St. Marguerite qui sont les initiatrices de la dentellerie à Pag et de son style particulier. Les religieuses ont depuis toujours été les protectrices du patrimoine et, en plus de la dentelle, elles ont préservé la riche collection d’art ecclésiastique. À l’occasion du 700e anniversaire de la fondation du monastère des bénédictines St. Marguerite à Pag, on y a ouvert une exposition permanente d’art ecclésiastique. En plus de la dentelle, elle abrite d’autres pièces telles que : reliquaires, peintures et sculptures. La visite de l’exposition est une opportunité idéale de voir le style de vie des bénédictines dont la devise est : « Ora et labora ». Il faut aussi mentionner le célèbre baškotin, type de pain grillé sucré, préparé depuis plus de 300 ans selon une recette spéciale des bénédictines. Rendez votre découverte du savoir-faire traditionnel encore plus douce en goutant cette gourmandise croate originale !

    alt

    Iški Kralji et Iški Lopiž

    Faites la fête comme les Croates !

    Les Croates sont connus pour aimer les fêtes et les divertissements, et chaque village a ses festivités. La fête d’Iž se distingue, même parmi les fêtes croates.

    La fête d’Iž est un divertissement d’été qui offre pendant trois jours : programmes culturels, jeux sportifs, nourriture et boissons ainsi que beaucoup de joie. Les divertissements folkloriques traditionnels de l’Iž atteignent leur apogée dans l’évènement final de la fête — le choix du « Roi d’Iž ». C’est une coutume datant des temps anciens, liée à la tradition romaine des Bacchanales et Saturnales. Les habitants les plus âgés du village tirent à la courte paille (zbice), et celui qui tire la paille la plus longue devient le « roi ». L’ancien roi entre dans le port de Veli Iž en compagnie de sa « suite », tous costumés, accompagné des chants, des feux d’artifice et de « luncijanje » des cloches, puis le nouveau roi est couronné sur le podium, suivi de la représentation du folklore insulaire traditionnel. Bien sûr, toute bonne fête doit être accompagnée de la bonne nourriture. Dans ces contrées, le plat le plus célèbre est iški lopiž, plat de viande accompagné de légumes et d’herbes aromatiques méditerranéennes, dont la particularité gît dans le pot en agile où on le prépare — cela ne doit pas vous surprendre, car cette contrée est connue pour sa tradition de poterie. Si vous voulez bien vous amuser, allez à Iž !

    alt

    Saint Siméon

    Saint légendaire

    Quelle histoire, par tous les saints ! Découvrez davantage sur Saint Siméon et son histoire à Zadar !

    La légende raconte qu’en 1203, un commerçant qui transportait le corps de Saint Siméon depuis la Terre Sainte à Venise, fut pris dans un orage et trouva refuge à Zadar. Il en tomba malade. N’ayant révélé à personne à qui appartenait le corps qu’il transportait, il laissa, avant de mourir, quelques indices aux religieuses. Suite à cela les prêtres locaux décidèrent d’exhumer le corps. Et, cette nuit-là les trois princes de la ville eurent simultanément le même rêve : que le corps de Saint Siméon serait exhumé à la levée du jour. Et c’est depuis lors que Saint Siméon est révéré à Zadar. Le coffre de Saint Siméon, chef-d’œuvre d’art médiéval, est un sarcophage rectangulaire fait en bois de cèdre, en forme de coffre, recouvert de plaques argentées et dorées, et prétendument, il contient les restes posthumes de Saint Siméon. La fête de Saint Siméon est célébrée le 8 octobre, lorsqu’on ouvre le coffre et la momie du saint reste exposé au public pendant la semaine entière. L’église de Saint Siméon est ouverte pour les visites tous les jours.

    alt

    Čika et les sœurs bénédictines

    Des richesses historiques plus précieuses que l’or et l’argent

    Ne manquez pas l’exposition permanente L’or et l’argent de Zadar. Toutefois, lorsque vous y serez, cherchez aussi un autre type de trésor — l‘histoire derrière les histoires.

    Ici, les gardiens du trésor n’étaient pas les rois et les empereurs, mais les religieuses ! Le trésor historique de Zadar est inséparable du monastère bénédictin de la Sainte Marie et de ses gardiennes, les religieuses. Leur histoire commune remonte à l’époque de l’Empire byzantin. Plus récemment, les bénédictines ont encore une fois joué un rôle important lors du bombardement allié en 1943, lorsqu’elles ont caché le trésor dans un trou profond situé sous le clocher de l’église. Les nombreux objets qui le composent, gardés avec amour, savoir et fierté, ont une très grande valeur. Bien qu’elle ne soit ni grande ni ornée de pierres précieuses, la croix appelée Čikin križ est l’objet le plus précieux aux yeux des habitants de Zadar. Depuis le 8e siècle elle a une signification particulière pour le peuple de ces contrées. Retrouvez votre objet préféré à l’exposition, tout en écoutant l’histoire de ce trésor.

    alt

    Mirila

    Lieu pour mourir

    Explorez le culte d’enterrement sur l’un des cols de la montagne de Velebit et son histoire !

    Si vous vous promenez sur Velebit, vous tomberez sûrement sur de petits monuments singuliers. Ils s’appellent mirila, et ils servaient à préserver la mémoire des morts sur les versants montagneux. Les mirila ont été érigés à l’époque ou l’activité principale de la population de Velebit était l’élevage du bétail. Dans ces temps-là, les corps des décédés se transportaient jusqu’aux églises villageoises et les cimetières pour y être enterrés. Une règle singulière s’appliquait lors de ces durs voyages : on ne pouvait s’arrêter pour se reposer qu’une seule fois. Ce point de repos représentait la dernière salutation au soleil du décédé et on s’en servait pour prendre ses mesures (mira en langue locale), ce qui a donné le nom à ces monuments. Ces fascinants monuments en pierre datant du 17e au 20e siècle sont éparpillés sur les sentiers montagneux escarpés et rugueux près de Starigrad et Ražanac. Comme le dernier lieu de repos des âmes des morts, mirila étaient ornés de décorations artistiques et vénérés même plus que leurs tombes !

    Explorez plus

    Nature protégée

    DE LA MER CRISTALLINE AU MASSIF MONTAGNEUX RUGUEUX

    Nature protégée

    Découvrir plus